• Jean-Pierre Ferland
  • Francis Cabrel
  • Ladies Night
  • Jean-Pierre Ferland
  • Francis Cabrel
  • Ladies Night
Ouvrir la bannière
Radio Tandem
Aurélie Cabrel
Mercredi, le 3 septembre 2014

Aurélie Cabrel lance un nouvel extrait, C'est pourtant pas le paradis

Après la sortie de son album Oserais-je? en 2011, chaleureusement accueilli du public québécois, Aurélie Cabrel est heureuse de présenter son deuxième album, À la même chaîne, sorti en magasin au printemps dernier.

 

Charmée par le public québécois, Aurélie Cabrel est de retour et sera de passage au Québec du 14 au 19 septembre pour faire la promotion de ce nouvel album. Pour l'occasion, elle offre un deuxième extrait, C'est pourtant pas le paradis.

 

L'univers d'Aurélie Cabrel est empreint de poésie et d'émotions. La jeune auteure et interprète offre aujourd'hui une ?uvre renvoyant l'image d'une artiste sensible et épanouie qui, pour cet album s'inspire ouvertement du sentiment amoureux. Pour la première fois, elle se prête à l'écriture de chansons d'amour. « Je m'étais jurée de ne jamais écrire tout un disque sur ce thème ! » confesse-t-elle. Pourtant, de Dis-moi à Reviens ou C'est pourtant pas le paradis, tout nous ramène invariablement du côté du c?ur ! Il faut aussi dire que la pièce titre de l'album est d'ailleurs la première chanson d'amour qu'elle a écrite (avec Olivier Béranger).

 

Sur cet album, Aurélie s'entoure de collaborations prestigieuses dont Grand Corps Malade qui lui offre un texte pour la pièce À quoi tu rêves? et fait naturellement appel à son père, Francis Cabrel qui compose les textes des chansons Tout l'indiffère, Lève les bras et Bref, s'aimer, le premier extrait lancé en radio.

 

Ayant une très belle complicité avec Esthen depuis Oserais-je, Aurélie fait encore une fois appel à cet auteur-compositeur pour réaliser À la même chaîne. Grâce à ses références musicales divergentes qui se complètent avec celles d'Aurélie, ils composent une excellente équipe qui offre un résultat remarquable.

 

 

 

À la même chaîne est disponible dès maintenant!

 

www.aureliecabrel.com

Mardi, le 15 avril 2014

Nouvel extrait radio de Aurélie Cabrel / Bref, s'aimer

Aurélie Cabrel, est heureuse de présenter Bref, s'aimer, un premier extrait de son deuxième album, qu'elle s'apprête à lancer ce printemps, en France et au Québec.

Composée avec son complice Esthen, Bref, s'aimer est une chanson au son doux et mélancolique où la voix chaude d'Aurélie se marie naturellement à la plume de son père, Francis Cabrel.

Aurélie Cabrel a fait le grand saut en 2011 en lançant un premier album, Oserais-je?,

qu'elle est d'ailleurs venue présenter sur scène aux Francofolies de Montréal à l'été

2012. Un peu plus de deux ans plus tard, la fille aînée de l'auteur-compositeur-interprète

Francis Cabrel, revient avec un deuxième album, À la même chaîne, qui sera

disponible dès le 27 mai au Québec. L'album est toutefois disponible dès maintenant

en précommande sur iTunes.

 

L'ALBUM À LA MÊME CHAÎNE EST DISPONIBLE DÈS MAINTENANT EN PRÉCOMMANDE SUR ITUNES: https://itunes.apple.com/ca/album/a-la-meme-chaine/id858805884?l=fr&ls=1

 

AURELIECABREL.COM

Mardi, le 12 juin 2012

Aurélie Cabrel en concert aux Francofolies!

Ne la manquez pas sur scène avec ses musiciens!

 

Mercredi 13 juin @ 17H sur la Scène Desjardins

Jeudi 14 juin @ 20H à la Place des Arts en première partie de Michel Fugain

 

Tous les infos sur le site des Francofolies

Son album: Oserais-je? à prix spécial pour 7,99$ pour les Francos. En vente ICI!

Mardi, le 22 mai 2012

Nos artistes aux Francofolies de Montréal

CORNEILLE

14 juin 19h au Club Soda

Billets: http://www.francofolies.com/programmation/concert.aspx?id=12246

 

Après 5 ans d'absence sur disque au Québec, Corneille lançait le 29 mars dernier, son nouvel album, Les inséparables, déjà Disque d'or en France. Il montera sur les planches du Club Soda le jeudi 14 juin prochain pour présenter son tout nouveau spectacle. Il est impatient de retrouver ses fans québécois! En première partie, nul autre que son acolyte et collaborateur Marco Volcy.

 

BÉNABAR

8 juin 21h au Métropolis

Billets: http://www.francofolies.com/programmation/concert.aspx?id=12258

 

Marqué par Brel, Brassens et Renaud, Bénabar a su se tailler une grande place dans la francophonie. Il a vendu plus de 500 000 disques en France. Son parcours discographique s'amorce avec La petite monnaie, paru à titre indépendant. La suite éponyme proposée séduit le chanteur Henri Salvador, qui l'invite à partir en tournée avec lui. Paraissent ensuite Les risques du métier (2003), Reprises de négociations (2005), Infréquentable (2008) et Bénéfices du doute (2011), qui consolident son statut d'auteur-compositeur-interprète de premier plan. Bénabar vient présenter ce tout dernier album au public montréalais.

 

AURÉLIE CABREL

13 juin 17h scène Desjardins GRATUIT!

14 juin en première partie de Michel Fugain au Théâtre Maisonneuve

 

Aurélie Cabrel a le regard d'un bleu déterminé, de celle qui promet d'aller loin. Elle a bien failli passer à côté de son destin à rester confinée dans les loges des artistes, cachée dans les coulisses à regarder les autres s'épanouir derrière le micro. C'est maintenant à son tour de dévoiler son côté Cabrel! Après un bref passage au Québec en janvier dernier pour présenter son tout premier album, Oserais-je? Aurélie Cabrel fille aînée de l'auteur-compositeur-interprète Francis Cabrel, est de retour, cette fois, pour présenter son spectacle. La jeune fille sera en première partie de Michel Fugain au Théâtre Maisonneuve le 14 juin et offrira un concert extérieur le 13 juin.

 

YVES JAMAIT

14 juin à 19h scène Pub Urbain Molson M GRATUIT!

 

Pour souligner ses 10 ans de carrière, Yves Jamait propose son quatrième album Saison 4. Avec sa poésie réaliste et ses mélodies prenantes, Yves Jamait incarne la tradition des chansons à texte à la Brassens, tout en renouvelant le genre avec son style. Poète des temps modernes, Yves Jamait mène une carrière discrète, mais marquée par une véritable reconnaissance du public. Il a obtenu trois Disques d'or en carrière, vendu plus de 250 000 albums et fait plus de 500 spectacles. Yves Jamait revient aux FrancoFolies de Montréal le 14 juin!

 

PHILIPPE UMINSKI

15 juin 19h sur la scène Espace Loto-Québec GRATUIT!

16 juin en première partie de Julien Clerc à la Salle Wilfrid-Pelletier

 

Repéré dans les années 90, l'artiste français Philippe Uminski a cinq albums à son actif. Sur sa dernière parution baptisée Mon Premier Amour, il dévoile un timbre plus affirmé que sur ses précédents disques. Il présente un projet entier, personnel et puissant : la démarche authentique et ambitieuse des sixties anglo-saxonnes alliée au son et à l'émotion de la chanson française dans ce qu'elle a de plus fort. Il rend un hommage appuyé aux artistes qui ont fait appel à ses talents de musicien et d'arrangeur tels que Johnny Hallyday ou Julien Clerc. Philippe Uminski sera de passage à Montréal les 15 et 16 juin pour présenter son tout nouveau spectacle.

 

Infos:

www.tandem.mu

www.francofolies.com

 

Mardi, le 31 janvier 2012

Retour sur le séjour promo d'Aurélie Cabrel au Québec!

Aurélie Cabrel nous parle de son expérience au Québec en promo, un retour en spectacle cet été, de la poutine, des Twizzlers et comment passer une semaine avec Paul Dupont-Hébert.

Biographie

Elle a le regard d'un bleu déterminé, de celle qui promet d'aller loin. Mais le bleu indique aussi qu'elle revient de loin. En dépit de son jeune âge, 25 ans, on peut d'ores et déjà dire d'Aurélie Cabrel qu'elle a bien failli passer à côté de son destin, à rester confinée dans les loges des artistes, cachée dans les coulisses à regarder les autres s'épanouir derrière le micro, en public. Après un baccalauréat (option communication), Aurélie a été manager.

« Oserais-je ? », chanson utopiste s'il en est, donne son titre à l'album. Est-ce la timidité qui l'a retenue d'oser plus tôt sa chance dans la chanson ou l'appréhension de s'avancer dans la lumière avec ce nom qu'elle tient de son père et qui d'emblée impose le respect ? Les deux sans doute, car l'absence de confiance en soi chez les jeunes est un fléau auquel il faudra s'attaquer sérieusement un jour. Et puis, alors ? « J'ai décidé d'arrêter de me mentir à moi-même ». Aurélie Cabrel ose donc un premier album qui sort enfin, mais non sans mal, tant la fille aînée des Cabrel a passé de temps à voir et revoir ses chansons avant d'apposer la mention « version définitive » sur chaque plage du disque.

Tenter le grand saut, oui, mais pas sans la bénédiction du père. Celui-ci l'encourage après lecture des textes qu'elle lui soumet. Il l'inscrit dans son stage de chansons qui se tient deux fois par an en son village : « C'est lui qui a pris l'initiative de me faire participer aux Rencontres d'Astaffort ». Elles portent bien leur nom puisque c'est ici, dans l'école communale sise sur la petite place, qu'Aurélie croise pour la première fois la route d'Esthen. Lui est auteur-compositeur, plus connu dans sa Belgique natale qu'en France. Aurélie, il ne la quittera plus, faisant partie de ceux qui la poussent à envisager une carrière dans la chanson mais au premier plan : le nom et le visage sur la pochette des disques autant qu'en haut des affiches de concert. Ces deux là travaillent main dans la main.

Et ce disque est un peu le premier bébé d'Aurélie et d'Esthen. Fait à la campagne, il ne sera ni bucolique ni acoustique. Non pas un produit régional de la région d'Agen, mais plutôt du rock hexagonal en 220 volts.

Il faut écouter ce que la voix déjà mûre, enveloppante et hyper féminine nous raconte. Elle dit entre autre la difficulté de passer à l'âge adulte : de l'ado à la femme il y a un gouffre qu'Aurélie avoue avoir du mal à franchir : « Je ressens un immense besoin de me blottir dans un endroit étroit, donc dans le monde de l'enfance. J'écris les chansons comme les enfants dessinent, dans un langage à la fois simple et poétique ». A cet égard, nous sommes nombreux à nous reconnaître dans les chansons « De l'homme à l'animal », « Monde en sucre »,

« Où » et « Dix doigts demain » (en duo avec Esthen). Aussi, Aurélie Cabrel nous touche quand elle avoue sa fragilité dans « Ame soeur » ou « Un rien » avec ce vers qu'elle martèle : « Un rien me brise ». Agnostique, du moins dans sa chanson « J'ai cherché » - comme Alain Souchon dans « Et si en plus y'a personne », par exemple - Aurélie Cabrel se contente de poser la question : « Que restera-t-il de ce séjour ici-bas ». Son disque s'achève avec « La vie devant nous », une pure ballade, un moment de répit, d'espoir, une invitation à perdre le nord.

Quand elle dit que, pour elle, le meilleur moyen de s'exprimer et de trouver l'apaisement est d'écrire, on la croit volontiers. Cette fille-là n'a sûrement trouvé qu'une page blanche parfois pour se confier et cela s'entend aujourd'hui dans ses chansons où rien n'indique que leur auteur est une débutante. Et pourtant.

Liens externes
vidéos

Retour sur le séjour promo d'Aurélie Cabrel au Québec

Discographie

A la même chaine